Syrie: la vie quotidienne, un combat pour survivre
  Les promesses des donateurs doivent donner la priorité à la détresse humanitaire urgente des Syriens déplacés
  Jordanie: un périlleux et difficile voyage vers la sécurité
  Jordanie: Pris entre les souvenirs du passé et la réalité d'aujourd'hui
  Jordanie: le rêve d'une Syrie ouverte
  Jordanie: Manger la poussière ici ou mourir en Syrie
  Jordanie: l'éducation en ligne permet de tirer partie des compétences des réfugiés
  Jordanie: des réfugiés aident des réfugiés
  Le Directeur du JRS Moyen Orient en visite aux Etats-Unis
  Liban: une tasse de thé dans la neige
  Liban: préserver un esprit spécial
  Liban: la barrière de la langue empêche les enfants syriens d'aller à l'école
  Liban: des familles syriennes fuient pour protéger leurs enfants
  Prière pour la Syrie: heureux les artisans de paix
  Syrie: Elargissement de l'éventail des services au milieu de la tourmente
  Syrie: les pénuries de pain et de combustible à Alep s'ajoutent aux soucis quotidiens
  Syrie: rapprocher les familles
  Syrie: La solution se trouve dans le dialogue, non dans la guerre
  Syrie: Les déplacés syriens luttent pour trouver un abri
  Syrie: encourager les personnes déplacées à s'impliquer dans l'aide d'urgence
  Syrie: L'esprit de résistance demeure en dépit des ruines
  Syrie: s'accrocher à la réalité à Alep
  Syrie: la situation humanitaire se détériore rapidement dans la région
  Syrie: dans le conflit, la persécution atteint tout le monde, chrétiens et musulmans
  Syrie: les réfugiés iraquiens aux marges d'un autre conflit
  Syrie: Le JRS renforce le soutien d'urgence dans Alep
  Syrie: Des réseaux locaux de solidarité et le JRS aident des familles déplacées
  Syrie: un réfugié a trouvé le but de sa vie dans le Centre Mukhales
  Syrie: des milliers de déplacés après une recrudescence de la violence à Sheikh Maqsoud
  Syrie: deux années de conflit menacent l'éducation et le bien-être des enfants
  Syrie: mise à jour sur l'aide d'urgence du JRS
  Syrie: A Damas, la violence nourrit le désespoir et la peur
  Syrie: les volontaires sont essentiels au travail du JRS
  Syrie: l'oeuvre d'une communauté jésuite est reconnue par une fondation allemande pour les droits humains
  Etats-Unis: le Service Jésuite des Réfugiés soutient la Syrie
  Les Voix de l'Europe s'unissent pour aider les réfugiés syriens


Des enfants viennent chercher des produits pour leurs familles dans un des hébergements situé dans une école à Alep (Avo Kaprealian et Sedki Al Imam/JRS).
Beyrouth, le 11 décembre 2012 – L'arrivée des pluies d'hiver a fait baisser la température, et les équipes du JRS lancent un cri d'alarme face à la pénurie d'approvisionnement pour l'hiver. 

«Nous achetons ce dont nous avons besoin et quand nous pouvons. Nous avons des difficultés à acheter tout ce dont nous avons besoin, et nous sommes toujours en dessous des demandes». explique l'assistant du Directeur du JRS à Damas.

A ce jour, le JRS a réussi à fournir des matelas et des couvertures à 3.000 personnes vivant à Damas. Un nombre en constante augmentation car de plus en plus de familles déplacées cherchent refuge dans la capitale. 

Le ravitaillement est inaccessible. L'escalade de la violence à Damas marquée par des bombardements et d es combats féroces rend l'approvisionnement et la livraison des denrées d'urgence aux personnes déplacées de plus en plus difficile. 

Le mois dernier, le bombardement des entrepôts du Croissant Rouge syrien (SARC) à Alep, où étaient stockés des paniers de nourriture et d'autres articles non alimentaires, a accentué la pression sur les efforts d'urgence destinés à Alep et aux régions avoisinantes. Le SARC s'appuie sur un réseau d'ONG comme le JRS, sur d'autres organisations locales, et sur des bénévoles sur le terrain, pour les aider à distribuer l'aide aux familles dans le besoin.

«Nous avons 1.250 paniers de nourriture en stock, ce qui nous permet d'assurer une semaine supplémentaire. Après, si le SARC ne peut renflouer nos stocks nous ne pourrons pas fournir les paniers par nos seules forces», a déclaré Tariq, un bénévole du JRS à Alep.

Etendre nos services. A Mashta Il-Hulou, une localité proche de Homs, il y a de très nombreuses familles déplacées des villages alentour. Le JRS fournit une aide à 500 familles de cette région: couvertures, chauffages et nourriture, qui complètent les paniers distribués par les bénévoles du SARC en coordination avec le JRS.

Nous sommes également en train d'acheter et de distribuer des chaussures et des vêtements d'hiver dans toutes les zones où travaille le JRS, et nous fournissons aussi d'autres éléments indispensables à la vie.

«Nous soutenons les marchés locaux autant que faire se peut en achetant dans les magasins locaux. La plupart des industries ont été détruites et nous ne produisons plus rien par nous-mêmes. Mais nous avons réussi à acheter assez de cartables pour les enfants que nous accueillons dans les hébergements situés dans nos écoles», a expliqué Abu Ahmed du JRS Alep.

Comment aider? 

Vous trouverez ci-dessous une liste des produits dont les Syriens ont un besoin urgent pour passer l'hiver. Avec votre aide financière, nous pouvons alléger les souffrances des Syriens.
  • 50 euros: un panier de nourriture pour cinq personnes pour un mois
  • 80 euros: un kit de base pour une personne: un matelas, deux draps, un oreiller,  deux couvertures d'hiver et deux serviettes
  • 120  euros: des vêtements d'hiver pour une famille (pullover, veste, pantalons, chaussures)
  • 160 euros: un mois de loyer pour un appartement pour une famille déplacée
  • 4.000 euros: prix de revient de 10.000 repas pour un jour
  • 8.000 euros: l'installation d'une deuxième cuisine de terrain
Pour aider le projet d'aide d'urgence du JRS, rendez-vous sur le site https://www.jrs.net/donate

Countries Related to this Region
Syria