Le cours de formation pratique a été ouvert pour offrir des cours d'alphabétisation de base en Anglais et en Arabe, et d'autres compétences pratiques qui leur seront utiles à elles-mêmes et à leurs familles, à Amman, Jordanie. (Zerene Haddad/JRS)
Amman, le 6 mars 2013 – Le cours de formation pratique est bondé. Quelque 40 femmes s'y trouvent dans une ambiance joyeuse tandis que Furdous, leur enseignant originaire d'Iraq, leur fait reprendre l'alphabet anglais.

Ce cours a été récemment ajouté au programme d'éducation informelle à Amman. De plus en plus de femmes syriennes venant inscrire leurs enfants à l'école, il nous a paru évident qu'elles étaient également à la recherche de formation pratique.

«J'ai apprécié la remarque d'une mère syrienne vivant dans les faubourgs de Damas. A la fin d'une longue conversation, elle a clamé haut et fort qu'elle ne voulait pas d'argent du HCR, mais qu'elle voulait travailler et faire vivre sa famille dans la dignité», explique Colin Gilbert, Directeur du JRS Jordanie.

Cette demande nous a poussés à organiser une formation pratique pour les femmes syriennes, et Furdous s'est porté volontaire pour préparer un programme et l'enseigner à ces femmes.

«J'admire les femmes syriennes. Ce sont des maîtresses-femmes, et à la maison elles ont du poids. Elles ont un potentiel formidable», s'écrie Furdous.

Le cours met l'accent sur l'apprentissage de l'Arabe et de l'Anglais. La plupart de ces femmes n'ont eu que très peu, voire pas du tout, d'accès à l'éducation formelle. Elles sont issues de milieux sociologiquement et religieusement très conservateurs. Lors du premier cours, quelques femmes parmi les plus âgées ont déclaré que leur place était à la maison avec leurs enfants, et que l'éducation n'était pas indispensable.

Une remarque immédiatement contrée par une femme: «J'ai toujours voulu être médecin».

«Ce débat à l'intérieur même du groupe était très encourageant. En quelques minutes, les femmes ont commencé à en débattre entre elles, et après quarante-cinq minutes, elles ont dressé la liste des sujets qu'elles voulaient apprendre dans ce cours», déclare Colin.

Il est à espérer que cette formation pratique aidera les femmes syriennes à se prendre en main. Le JRS Jordanie démarrera bientôt un programme d'apprentissage basé sur la communauté pour offrir aux élèves les moyens de devenir financièrement autosuffisants.

Les Syriens, tous âges confondus, représentent trente pour cent de la population scolaire qui fréquente le programme d'éducation informelle du JRS à Amman. Des Iraquiens, des Soudanais et des Somaliens sont inscrits à l'école.

Pour plus d'informations, cliquer ici.
Zerene Haddad, Responsable de la Communication du JRS Moyen Orient et Afrique du Nord.

Countries Related to this Region
Jordan, Syria