Kenya: amener les réfugiés et la communauté d'accueil à l'autonomie
Nairobi, le 2 janvier 2014 – A l'image de leurs homologues kenyans, la plupart des réfugiés vivant à Nairobi travaillent sur le marché du travail informel. Vivant dans la pauvreté, ils n'ont aucun capital et dépensent l'essentiel du budget familial pour acquérir les produits de base tels que la nourriture et le loyer. Ceux qui arrivent à créer des petits business manquent souvent de compétences techniques et n'ont pas accès aux réseaux locaux. Pris dans un marché du travail extrêmement compétitif, ils ont besoin de capitaux, de contacts et de connaissances pointues en gestion.
Lire la suite >>>
Thaïlande: la marginalisation dans la métropole
Bangkok, le 25 novembre 2013 – Le terme de «réfugié» évoque encore des alignements de milliers de tentes, et pourtant la plupart des quelque 40 millions de personnes déplacées de force dans les divers pays du monde vivent dans des zones urbaines. Vivant dans des communautés petites et marginalisées, «les réfugiés urbains» sont souvent ignorés par les médias locaux et internationaux. La crise dépasse le seul afflux massif de réfugiés, elle se vit aussi dans la lutte quotidienne de ces personnes quasiment «invisibles» pour survivre dans les grandes métropoles.
Lire la suite >>>
Panama: le programme du JRS assiste les réfugiés urbains
Colon, le 29 juillet 2013 – Le Service Jésuite des Réfugiés a choisi, en priorité, de travailler avec les réfugiés «oubliés» dont personne ne se soucie. A Colon, une localité du Panama qui compte 220.000 habitants, de nombreux réfugiés colombiens vivent dans l'ombre.
Lire la suite >>>
Kenya: La montée de la xénophobie affecte les réfugiés de Nairobi
Nairobi, le 9 mai 2013: Depuis qu'en décembre dernier le gouvernement kenyan a ordonné à tous les réfugiés vivant en zone urbaine de partir vivre dans des camps et suspendu l'enregistrement des demandeurs d'asile en zone urbaine, la peur et les difficultés ont fondu sur la capitale kenyane. Les réfugiés somaliens, mais aussi des Kenyans d'origine somalienne sont particulièrement soumis à des actes de harcèlement. En dépit des efforts accomplis par les ONG kenyanes pour bloquer la mise en œuvre de la directive, l'hospitalité envers les réfugiés est à son plus bas niveau.
Lire la suite >>>
Kenya: fournir un filet de sécurité aux plus vulnérables
Nairobi, le 18 février 2013 – Par un dimanche matin ensoleillé, la salle de l'église Sainte-Thérèse d'Eastleigh, Nairobi, s'anime au fur et à mesure où les personnes arrivent. Une foule d'hommes et de femmes transportant chacun un petit panier, attendent la dernière session de l'initiative du JRS pour les réfugiés urbains qui gèrent de petits commerces dans la capitale kenyane. Les 45 bénéficiaires du Projet Urbain du JRS à Nairobi, ont reçu de la nourriture et une aide matérielle, véritable filet de sécurité, pendant le temps où ils sont totalement investis dans leur business (IGAs: Income Generating Activities - Activités rémunératrices).
Lire la suite >>>
Syrie: la situation humanitaire se détériore rapidement dans la région
Beyrouth, le 12 février 2013 – Lors d'une récente visite à Beyrouth, Nawras Sammour SJ, a déclaré que la situation se détériorait rapidement à Damas.
Lire la suite >>>
Turquie: les Iraquiens sont constamment en route à la recherche d'un avenir meilleur
Ankara, le 4 février 2013 – Au moment où la communauté internationale se focalise sur le conflit syrien, les réfugiés occasionnés par d'autres conflits tombent dans l'oubli. En Turquie, l'équipe du JRS rencontre de plus en plus d'Iraquiens victimes d'un double déplacement – une première fois en Syrie et maintenant en Turquie ou dans d'autres pays. Leurs histoires racontent des luttes sans fin pour survivre dans de nouveaux lieux et leur recherche d'un avenir meilleur.
Lire la suite >>>
Turquie: des familles réfugiées partagent leur crainte quant au présent et à l'avenir
Ankara, le 28 janvier 2013 – Tandis que le nombre de réfugiés arrivant en Turquie a atteint des sommets inégalés en 2012, le JRS recentre ses services sur l'aide aux plus populations réfugiées les plus vulnérables, comme par exemple les Afghans ou les Iraniens. Au même moment, les Iraquiens qui ont vécu un double déplacement, d'abord en Syrie puis en Turquie, se retrouvent en situation de grande vulnérabilité. Au cours de visites récentes dans les familles réfugiées, ces dernières ont partagé leurs histoires avec le JRS, expliquant comment ils étaient arrivés en Turquie.
Lire la suite >>>
Turquie: les réfugiés afghans confrontés à l'arrivée de l'hiver
Ankara, le 19 novembre 2012 – Les réfugiés afghans sont confrontés à un hiver rude en Turquie. D'après les informations fournies au JRS, plus de 8.900 Afghan s sont arrivés dans le pays depuis le 31 mai, la plupart sont arrivés via l'Iran. On pense que la plupart d'entre eux fuient la détérioration de la sécurité en Afghanistan, et certains ont pu résideren Iran pendant quelques temps.
Lire la suite >>>
Syrie: La peinture pour expression, un atelier pour les femmes au Centre Deir Vartan
Alep, le 29 mai 2012 – Au cœur d'Alep, dans le Centre Deir Vartan, le JRS organise des activités réservées aux femmes réfugiées de tous âges, vivant dans et autour d'Alep. Un atelier a été organisé pour tenter de conjuguer récréation et accroissement de l'amour-propre.
Lire la suite >>>